Mamans Nature

sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Aller en bas

sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  boutchou le Jeu 07 Oct 2010, 21:23

Ben voilà, j'ai finalement et à contre-coeur démarré un traitement allopathique cra-cra pour soigner ma polyarthrite tellement les douleurs étaient invivables et du coup j'ai du pour la première fois depuis 3 ans et 3 mois refuser une têtée à ma fille ce lundi. J'étais déjà hyper triste à l'idée de ce sevrage forçé (même après tout ce temps, allaiter me plaisait toujours autant) et la réaction de ma poupinette m'a fendu un peu plus le coeur. Vu son age j'avais longuement "discuté" avec elle du pourquoi et du comment de ce sevrage mais malgré tout elle a été inconsolable le deuxième jour (le premier jour ça c'est bien passé). Et depuis tous les jours elle insiste +/- longtemps pour têter. J'ai même pleuré avec elle hier matin tellement sa détresse était grande. J'étais loin d'imaginer à quel point les têtées étaient encore à ce point essentielles d'un point de vue affectif pour elle. Enfin voilà, c'est fait...Et aujourd'hui, au retour de l'école elle m'a fièrement montré la tetine qu'elle a chipé à une copine et qu'elle s'est empressée de mettre en bouche! Vu qu'elle n'a jamais eu de tetine de sa vie (avant ce jour!), ca m'a fait hyper bizarre! Je l'ai laissée faire et ce soir après avoir encore réclamé en vain une têtée elle s'est couchée avec son doudou en main et "sa" tetine en bouche...
Je sais que j'ai déjà eu beaucoup de chance d'allaiter si longtemps avec autant de joies et vraiment je suis reconnaissante à la Vie pour ce merveilleux cadeau. Je sais aussi que naturel ou forcé, le sevrage du dernier enfant provoque inévitablement une sorte de deuil et qu'il faut passer au-delà...Mais je suis bien triste quand même.

boutchou

Messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  benedictedejemelle le Ven 08 Oct 2010, 05:47

désolée de peut-être retourner le couteau dans la plaie, mais es-tu sure que ton traitement est incompatible? Comme je vois que ça a l'air très dur pour toutes les deux, je me demandais si je ne pouvais pas faire des recherches pour toi pour vérifier la compatibilité réelle de ton médicament?

gros gros bisous
avatar
benedictedejemelle
Admin

Messages : 419
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  made le Ven 08 Oct 2010, 07:37

Oh, c'est dur...
Cela me fait penser à Emile quand j'ai commencé à ne plus avoir de lait et à avoir mal durant la grossesse, il avait 3 ans aussi. Pourtant je le laissais encore téter, mais simplement limiter les tétées a été dur pour lui et il est aussi passé par la case tutte un petit moment.
Je trouve ça chouette qu'elle ait trouvé d'elle-même un substitut.

Je te souhaite bon courage pour te polyarthrite.

Gros bisous
Maya
avatar
made

Messages : 1104
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 40
Localisation : Braine-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  CathyCathy le Ven 08 Oct 2010, 08:37

Hooo je devine comme ça doit être difficile de faire le deuil de l'allaitement dans ces conditions, autant pour toi que pour ta puce.

CathyCathy

Messages : 43
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  boutchou le Ven 08 Oct 2010, 09:37

Grand merci pour vos messages. Heureusement que vous êtes là car je me rends compte qu'il n'y a vraiment qu'ici que je peux parler de ca...Ce matin en rendant la tetine "chipée" par ma fille cela m'a rapidement traverse l'esprit d'expliquer a l'institutrice de Victorine pourquoi elle avait fait cela...Je n'ai finalement rien dit et après coup je me suis dit que aussi gentille et ouverte soit elle, son instit n'aurait jamais compris que Victorine têtait encore a plus de 3 ans! J'ai pourtant toujours facilement assumé le fait d'allaiter plus longtemps que la moyenne...mais par contre je n'assume pas bien le fait d'afficher ma peine par rapport a ce sevrage "tardif". Enfin, ca passera.
Encore une fois, merci a toutes.
Merci Bénédite pour ta proposition. Je crois malheureusement que le medoc prescrit (lederthrexate) est vraiment pas top. C'est un immunosuppresseur largement utilise (mais a plus fortes doses que pour la PR) dans divers types de cancer dont les leucemies. S'ajoute a cela cortisone et anti-inflammatoire bref la total caca-beurk. Mais je vais sérieusement me tourner vers l'homeopathie...J'aurais du commencer par là, je sais mais les douleurs ont quelque peu affecté ma faculté de reflexion :-) Je chemine, je chemine ;-)

boutchou

Messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  steph le Ven 08 Oct 2010, 10:35

Boutchou j'imagine comme cela doit vous sembler violent ce sevrage imposé. Que ce soit à 1, 2 ou 3 ans ne change rien au fait que vous devez le subir sans l'avoir choisi ni voulu, et sans y etre vraiment préparées.
Cela dit, je suis certaine que vous trouverez vite mille autres façons de vous témoigner votre amour et d'exprimer tendresse et complicité (tu es une maman créative, et que dire de la créativité dans ce domaine des loustics de 3 ans???). Quelque part vous traversez une épreuve ensemble, c'est déjà une forte expérience de partage.
Pour ta santé, je te souhaite de trouver rapidement un soulagement à tes douleurs et, à plus long terme, un parcours qui te convienne.
avatar
steph

Messages : 393
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  petitemère le Ven 08 Oct 2010, 13:28

Ohhhh Boutchou je te comprends super bien aussi Crying or Very sad J'ai aussi sevré Margaux "de force" à 3 ans pour des raisons de santé..... ça m'a fendu le coeur aussi...
Ce qui nous a bien aidée toutes les deux c'est de mettre au point un petit truc rituel qui remplaçait les tétées en cas de besoin. Ça se passait comme ça: quand Margaux avait besoin de téter ou un super chagrin que j'aurais consolé au sein jusque là, elle se mettait dans les bras en position de téter, la joue contre mon sein et on chantait une petite chanson. C'était la souris verte. Je la berçais en même temps ....ça nous a bcp bcp aidée toutes les deux de trouver ce stratagème... J'espère que vous pourrez mettre au point un plan d'urgence aussi. Je vous souhaite tout plein de courage et je t'envoie tout mon soutien.
Cela dit, ton corps a aussi ses limites et il est aussi important pour ta puce que sa maman prenne soin d'elle même...
avatar
petitemère

Messages : 668
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 51
Localisation : Waterloo

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gracq.be/LOCALE-Waterloo/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  benedictedejemelle le Ven 08 Oct 2010, 16:44

j'ai fait une recherche sur le méthotrexate, et en effet il est contrindiqué (risque 3 chez e-lactancia, première fois de ma courte carrière de soutien à l'allaitement que je vois ça)

désolée de n'avoir pas de bonnes nouvelles...

gros bisous
avatar
benedictedejemelle
Admin

Messages : 419
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  made le Sam 09 Oct 2010, 08:26

C'est vrai ça, ça doit être dur de vivre ce sevrage en secret, de ne pas pouvoir en parler.

Ici, depuis la grossese de Célia, l'allaitement d'Emile est devenu aussi quelque chose d'intime, voire secret, en tous cas c'est notre vie privée. Emile a dit récemment à mes parents qu'il tétait encore, mon père a été choqué, il est rentré dans une fureur monstre (alors que lui-même a été allaité très longtemps).

Alors parler de la difficulté de vivre un sevrage forcé à 3 ans, je pense que cela ne peut qu'engendrer de l'incompréhension et des commentaires mal venus de la part des gens.

Avec la difficulté de ce sevrage, j'magine que doit s'ajouter la difficulté de la maladie et de son traitement. Cela ne doit pas être simple de faire la part des choses et de ne pas mélanger les émotions.
avatar
made

Messages : 1104
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 40
Localisation : Braine-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  boutchou le Sam 09 Oct 2010, 20:36

Au fait, pour l'homeopathie y-a-t-il également des remèdes qu'il faut éviter quand on allaite? Bénédicte, tu peux m'éclairer?
Ma tentation est en effet grande de larguer mon traitement "bazouka" (incompatible avec l'allaitement) pour tenter ma chance du côté des thérapies plus soft...Mon mari ne trouve pas que c'est une bonne idée d'arrêter un traitement qui fonctionne super (où la cortisone passe, la douleur trépasse ;-)))) donc je vais devoir consolider mon choix pour pouvoir le défendre et la question de la compatibilité avec l'allaitement va peser dans la balance. La nuit porte conseille... et je vous souhaite à toutes de doux rêves.

boutchou

Messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  made le Dim 10 Oct 2010, 07:48

Boutchou, je pense qu'un homéopathe qui connaît la maladie pourra te conseiller pour ça. Je sais que l'homéo de ma mère avait conseillé de ne pas arrèter le traitement allopathique au début et de diminuer progressivement, maintenant il n'y a peut-être pas de contre-indication à arrêter d'un coup non plus si tu te sens d'attaque.
avatar
made

Messages : 1104
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 40
Localisation : Braine-le-Comte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  benedictedejemelle le Dim 10 Oct 2010, 10:17

la cortisone par contre est compatible allaitement hein.... enfin ça dépend en quelles quantités j'imagine mais en général elle est compatible. aucune incompatibilité pour les traitements homéo, par contre certaines HE oui
avatar
benedictedejemelle
Admin

Messages : 419
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  boutchou le Dim 10 Oct 2010, 16:24

Merci Bénédicte. Merci Maya.
Et merci aussi Karine pour le super truc qui commence à bien marcher (le calin sur le sein en fredonnant une petie chanson). La première fois Victorine a dit en se fâchant "nooooooooooon moi je veux têter!" et pui après reflexion a elle dit "oui je veux comme Margaux" (je lui avait raconté votre histoire pour introduire l'idée). Et depuis a deux reprises elle a demandé la "gâtée sur le têté".
Mille mercis!

boutchou

Messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  anita le Dim 10 Oct 2010, 17:04

trop mignon !!! je vais tenter ça aussi avec le bonhomme...
ça ne doit pas être facile comme décision.
j'espère que tu trouveras le traitement qui te conviendra, courage !
avatar
anita

Messages : 627
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 38
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  petitemère le Dim 10 Oct 2010, 18:45

Je vous fais tout plein de gros chaudoudoux les mamans... Pour y être passée, je vous rassure en vous disant que de la façon dont ça s'est passé ici, Margaux n'en a pas gardé un mauvais souvenir. Loin de là. Régulièrement, et encore maintenant mais ça je ne peux le dire qu'ici Smile, elle me demande pour téter... Ça ne marche plus hein, elle a très vite oublié comment mettre sa langue. Au bout de 2 semaines c'était parti ! J'avais trouvé ça dingue à l'époque parce que tout de même, 3 ans d'allaitement, je n'aurais jamais pensé qu'elle aurait perdu ce réflexe-là aussi vite... Par contre, elle a de très nombreux souvenirs de tétées et moi, ça me fait chaud au coeur quand elle en parle.... c'est l'avantage d'allaiter un enfant aussi longtemps.
Tu lui expliques et elle te comprend. Il faut "juste" lui laisser le temps de digérer la frustration liée au sevrage. Vous allez y arriver ensemble toutes les deux I love you
avatar
petitemère

Messages : 668
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 51
Localisation : Waterloo

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gracq.be/LOCALE-Waterloo/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: sevrage...même à 3 ans c'est dur!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum