Mamans Nature

Qui est-ce qui décide?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui est-ce qui décide?

Message  anga le Mar 23 Nov 2010, 20:08

Je me suis rendue sur l'ancien forum pour récolter quelques idées car j'avoue être perdue.

Depuis quelques temps, A rouspète énormément et j'ai vraiment du mal à être en phase avec lui. J'ai l'impression d'être toujours à côté de la plaque. Je ne sais plus lui communiquer une demande de manière à ce qu'il l'écoute et y réponde, j'ai bien conscience que j'essaie de me faire "obéir" mais je ne vois pas comment faire autrement. Ex: je lui demande de rester couché le temps de laver son siège, lorsque je l'appelle pour s'habiller, rester à table le temps du repas (pas 15 minutes mais au moins le temps de manger sans descendre de sa chaise à chaque bouchée).
Suis-je trop exigeante avec ce petit de 2 ans?
J'avoue avoir eu une éducation: fessée, coin, demander pardon,... Je ne veux pas reproduire ce modèle mis je ne sais pas quoi faire car il faut tout de même bien que l'on puisse vivre ensemble et s'écouter. A sort de la maison seul sans m'attendre et se retrouve sur la route... et surtout ne vient pas lorsque je l'appelle même si je le préviens auparavant que je vais l'appeler pour telle ou telle chose.

De plus, il s'adresse principalement à moi en pleurnichant et je ne "supporte " absolument pas ce ton bébé gnan gnan. Qqun a connu cela, ça va durer? Ici, ça m'énerve et j'en perds patience... Je crie alors que je sais que c'est inutile.

Enfin, A réclame des galettes de maïs ou des cracottes à la moindre contrariété, lorsqu'il "s'ennuie", lorsqu'il est fatigué,... Il en réclame clairement pour compenser et je ne sais pas trop comment réagir non plus.

Après ce long message, vous constaterez sans doute que je ne sais plus comment réagir avec mon p'tit bonhomme. Je suis perdue et si vous avez quelques pistes, je suis preneuse de conseils ou autres expériences de vie.
Merci de m'avoir lue.

anga

Messages : 544
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  ninie le Mer 24 Nov 2010, 09:58

Oh mince, je t'avais répondu et il y a eu un bris de connexion, tout mon texte s'est envolé.
J'y disais que j'ai toujours les mêmes interrogations et les même 'batailles' que toi, même si Matth est plus grand et qu'il est plus autonome. Je compatis donc de tout coeur avec toi. Ici, Matth continue à tester les limites qu'on lui a mises et qu'il connaît très bien Rolling Eyes.
Comme les tiens, mes parents étaient stricts. Mon père en particulier avait un seuil de tolérance très bas: il ne supportait rien, tout le contrariait. Il était aussi très soupe au lait: il pouvait être très rigolo et puis brusquement changer d'humeur. J'ai du mal à ne pas reproduire ce genre d'attitude, ça m'a vraiment marquée. Heureusement qu'il y a zhom ainsi que de bon livres qui m'aident à faire le point.
Tout comme toi, les pleurnicheries m'exaspèrent au plus au point. Dans ces cas, je l'explique cash à Matthieu: quand tu pleurniches, ça m'énerve. Je trouve que tu as une jolie voix au naturel, j'aimerais que tu répètes ta phrase avec ta belle voix normale. Ca ne marche pas toujours mais ça l'aide à prendre conscience de sa voix et de l'usage de sa voix (c'est qqch de très difficile pour les enfants, surtout le volume de la voix). Parfois (je dis bien parfois), il arrive à se reprendre tout seul. Mais Dieu que c'est usant! Devoir se répéter des dizaines et des dizaines de fois, c'est la chose la plus dure, je trouve. La répétition tue.
Quand je sors de mes gonds, je vais trouver Matthieu une fois le calme revenu et je lui explique pourquoi je me suis emportée. On en parle, on mets des mots sur nos ressentis, on fait un gros câlin et puis ça repart. Ca marche aussi avec un petit de deux ans. Tu seras même surprise de ce que ton loulou est déjà capable d'exprimer.
Si vraiment tu es trop exaspérée, isole ton loulou ou isole-toi. Ouvre grand la fenêtre et respire profondément. C'est pas miraculeux mais ça donne un sacré coup de pouce.
Un autre truc qui marche pas trop mal, c'est énoncer les 'règles de conduite' avant l'activité. Par ex.: on va passer à table, j'attends de toi que tu manges proprement, que tu t'assoies correctement et que tu demandes la permission pour sortir de table. Ou on va se laver, j'aimerais que tu te tiennes tranquille quand je te savonne. Si j'oublie de faire ça avec Matth, il fait le clown non stop, c'est garanti sur facture. En revanche si je prends le temps de l'avertir en amont, il fera moins le clown, ce sera gérable. Le hic, c'est que parfois, on est pris dans le tourbillon du quotidien et qu'on y pense pas.
N'hésite pas à lâcher prise, surtout avec un deuzans. On a tous des exigences auxquelles on tient particulièrement et qui en fait ne sont pas importantes. Zappe celles-là. En revanche, sois intraitable sur la sécurité. Le mieux est d'en parler calmement (après avoir lu une histoire avec des voitures par ex.) On peut mieux 'développer' le sujet et faire participer l'enfant.
Quand tu te sens découragée, dis-toi qu'avec les enfants, c'est pas phase. Une phase ch... suivie d'une phase adorable. Et quand un deuzans se montre charmant, c'est particulièrement craquant.

Je t'envoie une cargaison de pensées zen. Gros bisous

Je réédite pour ajouter que si ton loulou réclame à manger, c'est p-ê parce qu'il a une petite chute de glycémie. C'est très fréquent chez les enfants. Ils ont besoin de petites collations saines plus souvent que nous. C'est d'ailleurs parfois la cause de leur état ch...

ninie

Messages : 575
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  Virginie le Mer 24 Nov 2010, 11:04

On sort aussi d'une étape dans ce genre là avec Arthur : Il geignait pour un rien sans nous expliquer pourquoi, n'écoutait pas, faisait le zouave, refusait tout ce qu'on lui proposait... Bref, énervant quoi! C'est là que j'ai vraiment constaté qu'on était bel et bien dans la phase des "terrible twos". Quelques trucs en vrac qu'on a utilisés :

- Essayer de rendre les activités rigolotes. Par exemple, pendant le repas : faire "tchin tchin" avec les verres quand on boit, donner à manger à la poupée, le laisser s'assoir sur une chaise de grand, lui apprendre à bien utiliser son couteau pour pousser la nourriture sur la fourchette, transformer la fourchette en avion/camion/hélicoptère qui doit rentrer dans son hangar ou faire une livraison, ...

- Quand vraiment on sature, lui dire qu'on en a marre, et que s'il continue, on va l'envoyer se calmer dans sa chambre/dans le coin. Ca marche parfois (la première fois, il a été très impressionné, est allé tout seul trente secondes dans sa chambre en pleurant, je l'ai rejoint pour discuter de ce qui s'était passé, et il est revenu tout de suite en acceptant de se conformer à nos demandes), mais on a aussi déjà eu le cas où il est volontairement allé "réfléchir" simplement pour échapper à la cuillère de soupe (je précise que on ne le force pas à manger, mais on lui demande juste de goûter une cuillère. D'ailleurs, une fois qu'il l'a goûtée, cette fameuse soupe, il l'a trouvée bonne et a tout mangé, l'arsouille!).

- Comme dit Ninie, attention aux petites faims. Arthur a souvent un petit creux en rentrant de la crèche, et c'est souvent là qu'il est le plus ch***. Hop, un petit morceau de pain ou de fromage, et on a un répit jusqu'au souper.

- Pour les geignements, on n'a pas trouvé de solution miracle. On lui a simplement dit (enfin, répété mille fois) que ce n'était vraiment pas gai quand il faisait ça, et qu'on ne savait pas l'aider parce qu'on ne comprenait pas ce qu'il voulait. Ca a l'air de lui être passé... pour le moment.

- On a parfois eu des crises de colère en bonne et due forme, pour des toutes petites contrariétés. Rien trouvé d'autre que de laisser passer la crise, pas moyen de le calmer/consoler. Par contre, une fois apaisé, on s'est une fois rendu compte qu'il crevait de faim...


Et je confirme aussi pour l'alternance des phases. Depuis le début de la semaine, on est dans la bonne période, c'est que du bonheur! Plus de râleries, des progrès de langage impressionnant, des repas presque tranquilles, des moments câlins... on en profite un max tant que ça dure :-).


_________________
Virginie, maman d'Arthur, né le 3 juin 2008, et de Célestin, né le 10 mai 2011.

Virginie

Messages : 557
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 33
Localisation : Louvain-la-Neuve

Voir le profil de l'utilisateur http://www.virginie-et-geoffrey.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  anga le Mer 24 Nov 2010, 12:35

Merci pour vos réponses.

Ce matin, j'en ai parlé avec la gardienne qui a constaté le même changement d'attitude. C'est qqun qui a une grande expérience en crèche avant de se lancer dans la garde d'enfants à son domicile.

Ce midi (c'était une demi-journée aujourd'hui), elle m'a raconté une petite conversation qu'elle a eu avec Augustin ce matin. Je vous recopie ce qu'elle a inscrit dans son cahier.

Augustin pleurniche et râle en faisant le "bébé"

"Augustin, tu penses que tu es un bébé?" Oui
" Pourquoi tu es un bébé?" Bébé maman
" Oui, maman a un bébé dans son ventre mais tout tu es sorti, tu es grand et tu sais faire beaucoup de choses: tu fais des tours en Duplo, tu roules avec le tracteur, tu joues avec les voitures, tu manges de la saucisse (il adore), tu cours et tu danses. Papa et maman sont très contents et fiers que tu fasses tout cela. Un bébé ne sait pas faire tout cela mais toi, oui!

Augustin l'écoute et la regarde puis il répond:
Moi grand, bonbons?

La gardienne éclate de rire, il est étonné et visiblement ne comprend pas pourquoi elle rigole.
Elle dit "Je n'ai pas de bonbons"
Il lui montre alors un bricolage réalisé pour St Nicolas. C'est une bouteille en plastique, transformée en avion et dans laquelle, les enfants ont glissés des bonbons pour le grand Saint.

Je pense donc que je vais appuyer l'idée que je suis fière d'avoir un grand garçon sans trop mettre la pression non plus.

Pour les collations, c'est vrai que ce sont peut-être des hypoglycémies, je vais essayer de mettre à sa portée plus de collations. Le problème, c'est qu'alors il ne mange plus rien au moment des repas et ne mange que du pain, cracottes et galette de maïs.

Merci pour vos idées et vos expériences.
Bon courage à toutes les mamans qui au quotidien, doivent jongler entre obligations, besoins, respect des rythmes et énergie, patience,...




anga

Messages : 544
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  Virginie le Mer 24 Nov 2010, 13:45

Ah oui, la piste du bébé, je n'y avais plus pensé, mais il y a de bonnes chances que ça joue aussi! A la crèche, les puéricultrices avaient aussi remarqué un changement de comportement chez Arthur au début de la grossesse. Ca s'est arrangé une fois qu'on lui a expliqué ce qui se passait. Maintenant, il a l'air d'avoir intégré l'idée, aime beaucoup regarder le calendrier de la grossesse, jouer à la poupée et manipuler les doudous du bébé. Le temps va donc sans doute aider A. à accepter ta grossesse, et il va se rendre compte que ça ne change finalement pas grand chose pour lui (en tout cas dans l'immédiat :-) ).

_________________
Virginie, maman d'Arthur, né le 3 juin 2008, et de Célestin, né le 10 mai 2011.

Virginie

Messages : 557
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 33
Localisation : Louvain-la-Neuve

Voir le profil de l'utilisateur http://www.virginie-et-geoffrey.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  mam le Jeu 25 Nov 2010, 14:23

Anga je te le dis tout d suite, je t'admire! Quelle patience, quelle écoute! A. a bcp de chance.

Je pense que c'est en effet un passage presque obligé, par l'âge des 2 ans, par ta seconde grossesse, par le développement même de tout enfant.
A. est un petit malin en +, et une petite canaille, ce qui complique l'affaire! :-)

Je n'ai que quelques conseils un peu bateau à te donner: lâcher prise, repos, moments pour toi, dialogue, désamorcer par l'humour ou l'écoute du poitn de vue d'A.,...

Ca passera, ne t'inquiète pas, et sache que moi aussi, mon réservoir émotionnel se vide parfois, on les adore, mais que c'est fatigant quand même! Wink

mam

Messages : 577
Date d'inscription : 25/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est-ce qui décide?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 00:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum